Art Contemporain

811, parcours d’art contemporain in situ

Avec : Frédéric Nicolau, GRAZIELLA PANTING LIVE, PAOLA DI PRIMA

Venez tutoyer l’une des plus impressionnantes Citadelles du Vertige : Le Château de Peyrepertuse, dans les Corbières, Aude Pays Cathare. En plus d’un cadre historique exceptionnel, d’une nature préservée, vous y découvrirez les créations spécifiques proposées par cinq artistes singuliers de notre région. Lieu -Commun, à l’initiative de la commune de Duilhac-sous-Peyrepertuse, vous invite, pendant la durée du festival et jusqu’à la fin du mois d’août, à découvrir les œuvres in-situ produites pour l’occasion.

Comment côtoyer la splendeur d’une des plus belles citadelles du Pays Cathare et se confronter à un paysage majestueux ? Dans le village et sur les hauteurs les œuvres composeront un parcours qui permettra à tous de découvrir ce site exceptionnel à l’aune de la création contemporaine. Pendant la durée du festival, Lieu-Commun vous proposera différents ateliers et parcours de visites. Du 24 au 26 juillet 2019, rendez-vous dans l’espace aménagé par les artistes sur la place du village.

Visites accompagnées & ateliers / infos sur www.peyrepertuse.com

lieu-commun

Performance par Lieu Commun,
Enquête graphique par Tradition Moderne,
Frédéric Nicolau

De l’exploitation d’archives à la fabrique des images,
Frédéric Nicolau traverse les médiums (dessin, graphisme, photo, installation) pour constituer un corpus sur la représentation des masses visuelles et leurs forces dans notre quotidien. Des lettrages destandardisés qui achoppent nos habitudes de lecture, des dessins au bic virtuoses qui trompent l’oeil, des créations graphiques léchées qui flirtent avec le fait-main, apparaît le début d’un atlas poétique, foisonnant et archéologique qui donne à voir l’efficacité des images de notre temps.

Dans un processus éternel de reprogrammation, l’artiste puise dans l’élaboration même des représentations visuelles pour en extraire une nouvelle apparition.

Le familier et le merveilleux s’entrechoquent et s’assimilent en permanence. Frédéric Nicolau brouille les pistes des représentations et des perceptions. Il opère un bousculement des codes. Non sans humour, il réactive nos références pour les décaler et les troubler dans une distorsion de nos habitudes visuelles.

GRAZIELLA
PANTING LIVE

Depuis 15 ans , cette Artiste plasticienne autodidacte native des Corbières joue avec les couleurs, les émotions.
Elle nous propose des toiles surréalistes et oniriques. Au travers des différentes techniques de peinture elle crée un univers riche et varie.

paola-di-prima-1

PAOLA DI PRIMA

Artiste multimédia, Paola Di Prima aborde aussi bien la peinture, le dessin que la photographie, la sculpture et la conception d’installations ; le point focal de son travail se porte sur la notion de paysage, jouant entre les points de vue macroscopique et microscopique. La conscience du temps imprègne ses rêveries et conditionne sa mise en action. Proche du cycle de la nature , Paola Di Prima se positionne en tant qu’observatrice, scrutant ce dont elle choisit de s’entourer aussi bien que l’environnement qui lui est donné. Jouant à la fois sur l’éloignement et la proximité, glissant du terrestre au céleste, elle est toujours portée par son intérêt pour la qualité intrinsèque de la matière et les différentes manières de mettre en œuvre un processus artistique.
Après une longue période de travail sur les paysages diurnes en peinture, Paola Di Prima s’est tournée vers les paysages nocturnes, portant son regard vers l’inaccessible des astres et des planètes . Elle est attirée aussi bien par ce qui est vu d’en bas – la vision merveilleuse de la voûte céleste qui scintille – que ce qui est observé d’en haut – les incessantes collisions de météores qui nous informent de l’intranquillité de l’univers.

Par son imaginaire Paola Di Prima opère un déplacement du réel, en inventant des espaces-temps, ou en construisant des architectures, qui lui sont propres permettant au hasard ou à l’accident de venir bousculer ses intentions initiales.