Art Contemporain

811, parcours d’art contemporain in situ

Avec : David Brunner, Jean Denant, Mademoiselle Kat, Marianne Plo, Jimmy Richer.

Venez tutoyer l’une des plus impressionnantes Citadelles du Vertige : Le Château de Peyrepertuse, dans les Corbières, Aude Pays Cathare. En plus d’un cadre historique exceptionnel, d’une nature préservée, vous y découvrirez les créations spécifiques proposées par cinq artistes singuliers de notre région. Lieu -Commun, à l’initiative de la commune de Duilhac-sous-Peyrepertuse, vous invite, pendant la durée du festival et jusqu’à la fin du mois d’août, à découvrir les œuvres in-situ produites pour l’occasion.

Comment côtoyer la splendeur d’une des plus belles citadelles du Pays Cathare et se confronter à un paysage majestueux ? Dans le village et sur les hauteurs les œuvres composeront un parcours qui permettra à tous de découvrir ce site exceptionnel à l’aune de la création contemporaine. Pendant la durée du festival, Lieu-Commun vous proposera différents ateliers et parcours de visites. Du 28 juillet au 4 août, rendez-vous dans l’espace aménagé par les artistes sur la place du village.

Visites accompagnées & ateliers / infos sur www.peyrepertuse.com

david-brunner
Cerbère et autres Créatures de la nuit... Installation In Situ pour le Wops festival, Toulouse

David Brunner

David Brunner explore à la fois l’univers de la nuit et des musiques électroniques tout en questionnant notre rapport au monde et à son Histoire. Son travail crée des anachronismes en mêlant figures légendaires et matériaux contemporains. Son langage emprunte autant à la sculpture lapidaire qu’aux effets spéciaux cinématographiques. Des gargouilles hirsutes peuplent ses nuits et les constellations que vous verrez ne seront pas forcément celles que vous croyez. L’artiste entretient le doute pour mieux fixer notre attention.

jmmy-richer
« Sitôt que sonne votre obole, du feu brûlant l’âme s'envole », walldrawing, encres, septembre 2016

Jimmy Richer

Jimmy Richer s’abreuve à toutes les sources de narrations qui passent à sa portée, pour créer des environnements qui immergent le spectateur dans des atmosphères complexes et fantastiques. La magie n’est jamais loin, les salles deviennent obscures, pour mieux y faire briller les objets plus mystérieux. Les portes claquent et le vent s’engouffre dans vos cheveux. Gare ! Le train fantôme n’est jamais loin…

mariannne-plo
« Ergo glu capiuntur avece », sculpture en marbre, 2016.

Marianne Plo

Marianne Plo chasse des images et se les approprie. Une fois digérées, elles sont mixées entre elles puis redistribuées sur une multitude de supports : dessins, foulards, drapeaux, tentures, rochers, peuplent son monde fantastique. Son dessin à la fois maladroit et réaliste affirme sa force par la générosité de ses couleurs. La peinture de la Renaissance Italienne y côtoie la chevalerie et les références populaires pour mieux nous enivrer de ses traits acérés.

mademoiselle-k
« Contro il fantasmo », affiche, collage urbain, dimensions variables, 2014.

Mademoiselle Kat

Mademoiselle Kat est une des pionnières des arts urbains en France. Elle a peint sur les murs de nombreuses villes du Monde, y inscrivant ses pin-up fantasques, figures de proue d’un féminisme pop et engagé. Depuis quelques années elle explore le cinéma bis et peint des affiches de films fictifs où des héroïnes hurlantes domptent des monstres tout en faiblesse. L’artiste prend ses libertés et bouscule les codes sans vergogne.

jean-denant
« La Traversée » 2014, découpe numérique, bunker allemand, Méditerranée, commande de la ville de Sète.

Jean Denant

Jean Denant pratique l’esthétique du chantier, il détourne ses matériaux pour les magnifier. Il développe un lien très fort à l’Histoire et à la responsabilité mémorielle. Son travail chargé de symboles résonne avec les complexités de notre société. Jamais il ne craint de nous mettre face à nos propres impasses et c’est avec conviction qu’il déploie une esthétique toute personnelle de la ruine. Chez lui les vestiges revêtent de nouveaux atours pour mieux nous révéler leur capacité à modifier notre regard.

festival-811-peyrepertuse

Découvrez les œuvres de ces de 5 artistes occitans créées pour le festival

Le point commun de ces artistes est dans la diversité de leurs pratiques et des matériaux qu’ils emploient.

Leurs travaux esquissent de multiples récits pour élargir nos capacités d’interprétations. À Duilhac cet été, la vidéo, le dessin, la peinture et l’installation témoigneront de la richesse de l’art actuel. Quand patrimoine et art contemporain se réunissent pour élargir nos horizons.